L’activité de l’atelier porte sur la conception et la réalisation de bâtiments neufs ainsi que la transformation et la restauration de bâtiments existants. Le bureau s’engage également dans la question de l’architecture publique en participant régulièrement à des concours d’architecture et d’urbanisme.

Le contexte d’intervention bâti, naturel et social est placé au cœur de toute réflexion projectuelle. Chaque projet faisant l’objet d’une démarche propre, le bureau refuse l’application de solutions préconçues. Il préconise une lecture sensible du contexte afin d’y intervenir avec respect et dans un souci de continuité plutôt que de contraste.

Une attention particulière est portée au développement durable et à la réduction de l’empreinte environnementale du bâti. Le bureau s’engage dans la recherche de solutions énergétiques simples et à longue durée de vie. D’autre part, une réflexion sur l’entier du cycle de vie (construction, exploitation, démontage) est intégrée au développement des solutions constructives ainsi qu’au choix des matériaux.

L’atelier offre un suivi complet des projets dont il est en charge, de l’avant-projet à la mise en service. Cela lui permet d’assurer la qualité architecturale, la mise en œuvre, le contrôle des coûts ainsi que le respect des objectifs du maître d’ouvrage. Un dialogue intense et un rapport de confiance réciproque avec le maître d’ouvrage revêt une importance centrale durant tout le déroulement du projet.

Florent Prisse s’investit dans la formation des architectes et dessinateurs en bâtiments. Après l’obtention de son Master EPFL, il assiste deux années consécutives le cours de construction et durabilité du laboratoire d’architecture et technologies durables de l’EPFL. Depuis 2017, il est en charge du cours de technologie des matériaux de la haute école de Genève, HEPIA (Haute École du Paysage, d’Ingénierie et d’Architecture).